En 2009, une photo prise par hasard de la plage de Saint Lunaire m’interpelle par sa géométrie et les trois lignes qu’elle dessine.